Recherche

Par activités


LIVRES PARUS « HIER »


Cette rubrique regroupe tous les livres qui ont été présentés il y a plus d’un an dans la rubrique Lire, Écouter, Voir.


Dernières publications


  • A lire...

    Comment s’orienter dans la clinique

    UFORCA pour l’Université Populaire Jacques Lacan

    Au XXIe siècle, le parlêtre veut faire entendre sa souffrance, et tout particulièrement celle qui se situe aux franges de la folie. Il refuse que sa singularité soit dissoute dans une causalité organo-génétique. Il sait que le psychanalyste est cet interlocuteur auquel il peut s’adresser pour affronter ses démons et ses angoisses.
    Or, pour la psychanalyse, pas de clinique sans transfert. Comment s’orienter dans cette approche singulière pour chaque patient ? Voilà l’objet de ce livre.


  • A lire...

    Claudel avec Lacan - Petit guide du théâtre de Paul Claudel

    Un livre de François Regnault

    Ce petit guide se propose d’analyser l’ensemble du théâtre de Paul Claudel. De chacune des œuvres destinées à la scène, François Regnault relate l’action et isole l’enjeu. Il s’inspire de Lacan, de son commentaire sur la Trilogie de Claudel (L’Otage, Le Pain dur, Le Père humilié) et de son enseignement sur le rapport entre les sexes, les femmes, le désir, l’amour, le destin « qui ne nous est plus rien ».


  • A lire...

    L’os d’une cure

    Un livre de Jacques-Alain Miller

    Qu’est-ce que l’os d’une cure ? Après l’imaginaire, l’identification phallique et le fantasme, la dernière réponse est le symptôme, précisément le partenaire-symptôme. C’est un mode de jouir de l’inconscient, du savoir inconscient, de l’articulation signifiante. C’est aussi un mode de jouir du corps de l’autre, qui est autant le corps propre que celui d’autrui.


  • A lire...

    Autisme : quelle place pour la psychanalyse ?

    Un livre de Juan Pablo Lucchelli
    Préface de Jean-Claude Maleval

    Il est maintenant largement admis que l’autisme, quelles que soient les formes cliniques qu’il prenne, est un trouble neurobiologique qui détermine un rapport différent aux autres et au monde. Une fois l’origine neurobiologique admise, l’enjeu, pour les soignants, pédagogues et parents des autistes adultes et enfants, est de leur faire une place dans ce monde, chacun selon leur spécificité. En France, et en raison de l’influence de la psychanalyse, il y a toujours eu une tendance à considérer que l’autisme était une psychose infantile.


  • A lire...

    Quand le corps se défait. Moments dans les psychoses

    Un livre d’Hervé Castanet

    Quand tout s’effondre et que le corps se défait, où trouver ancrage ? Comment contrer la dérive, quand le symbolique n’ordonne plus notre monde ? Un psychanalyste présente quatre cas – plus un, célèbre, celui d’Antonin Artaud.


Autres publications