Recherche

Par activités


Publié le dimanche 1er octobre 2017

Séminaire ACF 2017-18 - Rouen

Psychanalyse et Institutions

Les jeudis 9 novembre, 18 janvier,  22 mars 2018  Annulé – Rouen


Lucie Loomoo, (Chants du désert)

L’inconscient c’est la politique1 !



Le séminaire « Psychanalyse et Institutions  » s’inscrit dans l’axe stratégique et tactique2 de l’ACF Normandie pour faire entendre ce qu’action lacanienne veut dire.

Des intervenants travaillant en institution sont invités à parler de leur pratique orientée par Lacan à partir de leurs impasses, points de butée face au réel en jeu.

L’orientation lacanienne se constitue comme boussole et permet de faire une place aux trouvailles, aux surprises, à l’imprévu. Un certain mode de présence, une attention particularisée permettent de creuser une place pour que s’y loge un sujet. Travail à plusieurs, interdisciplinarité et conversations sont des modalités de travail non exhaustives en institution.

Nos collègues, accompagnés de leurs équipes nous donneront un aperçu de la tâche qui leur incombe.

Notes :
1 Lacan J., « La logique du fantasme », 10 mai 1967, Autres Ecrits.
2 Lacan J., « La direction de la cure », Ecrits.

- Jeudi 9 novembre 2017

Le corps en médecine : De quelle pratique parlons-nous ?

Cette soirée sera consacrée aux professionnels exerçant dans le milieu de la médecine somatique.

Les regards croisés d’un établissement spécialisé en cancérologie et de celui d’un service de pneumologie où se côtoient des patients ayant des pathologies plus variées, nous permettront d’apercevoir la complexité de cette clinique.

Ces professionnels témoigneront de leur pratique entre protocole nécessaire aux soins et rencontre singulière avec un patient pour qui la maladie est effraction et exception. Deux psychologues, une aide soignante et un médecin de douleur et soins palliatifs nous feront part de la manière dont leur expérience a stimulé leur créativité.

Programme :

Elodie Guignard, psychologue, Centre Henri Becquerel
- Pas sans le corps : De la médecine à la psychanalyse

Rofina Diedhiou, aide-soignante et Nathalie Hervé Diop, psychologue, Service de Pneumologie & Unité de Soins Intensifs Respiratoires, CHU de Rouen - Hôpital de Bois-Guillaume
- La position de non-savoir : pratique du soignant

Esther Decazes, médecin en douleur et soins palliatifs, Centre Henri Becquerel
- Travail prescrit, travail réel : De la norme au singulier

Dans l’après coup de la soirée du 9 novembre 2017

Médecin, aide soignante et psychologues nous ont fait entrer par leurs voix dans le milieu médical. Une rencontre riche qui a permis de constater comment leur désir décidé de faire une place au sujet vient en contrepoint de l’entrée en masse des protocoles.
Que ce soit dans le service des maladies respiratoires ou en soins palliatifs, la question centrale était la suivante : comment ménager une place à la dimension subjective alors que les protocoles tendent, par leur effet, à la gommer tant du côté des soignants que des malades.
Les participants ont eu un aperçu sur une réalité contemporaine, un instant de voir.
Par le petit bout de la lorgnette, nous attrapons ce qui se vit, s’éprouve, se déchaine, mais surtout mortifie dans les institutions.
Nous prendrons le temps de comprendre en poursuivant notre travail au sein de ce séminaire.
Un thème de soirée rude certes mais abordé avec une grande finesse.

Marie Izard Delahaye

- Jeudi 18 janvier 2018

Sur le chemin de l’Ecole :

Zoe Godefroy et Ia Chigoshvili-Baumard, nous feront partager leur vision croisée pour comprendre les enjeux de l’adolescence dans l’institution scolaire.

Dans le cadre du projet d’accompagnement personnalisé des élèves, obligatoire pour tous les lycéens, une initiative est née de certains professeurs/formateurs. Ils ont eu l’idée d’expérimenter des ateliers à médiation (cinéma, musicothérapie et construction de meubles). Ces ateliers ont pour but de tenter de prévenir le « décrochage scolaire ». Ainsi, les trois médias proposés pourraient soutenir l’expression d’une parole, d’un discours dans des réalisations différentes de ce qui peut être attendu sur les temps à proprement dit « scolaires ».

Afin d’accompagner, d’approfondir cette expérimentation, une journée et demi de formation ont été accordées. Les enseignants à l’initiative de ces ateliers ont souhaité pouvoir discuter avec des « spécialistes » de l’adolescence. Ils ont ainsi adressé une demande à deux psychologues aux spécialités différentes : une psychologue spécialisée en neuropsychologie et une psychologue d’orientation psychanalytique.

Ainsi, nous développerons plus en détails lors de cette soirée comment les deux professionnelles ont pu répondre à cette demande de l’institution Ecole et unir leurs deux voi(es)x.

 Jeudi 22 mars 2018  Annulé

Ce séminaire est organisé par Marie Izard-Delahaye, Nathalie Hervé-Diop et Elodie Guignard.

Il aura lieu les jeudis 9 novembre, 18 janvier,  Jeudi 22 mars 2018  Annulé à  21 h 20h30.

Maison de la psychanalyse en Normandie,
48 rue l’Abbé de l’Epée, à Rouen (76).
Consulter le plan d’accès ».

Participation aux frais : 5 € ou 25 € pour l’ensemble des séminaires proposés par l’ACF-Normandie. Réduction de 50 % pour les étudiants.

Renseignements :
Marie Izard Delahaye

Nathalie Hervé Diop

Elodie Guignard



Téléchargez l’affiche :

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».