Après-midi préparatoire aux J47 de l’ECF

Les impasses du désir de savoir

Samedi 7 octobre – 14h30-17h30 – Rouen

Lundi 11 septembre 2017, par BB // Rencontres


Les impasses du désir de savoir

L’ACF-Normandie organise un après-midi préparatoire aux J47 – les journées annuelles de l’ECF :

Comment travailler avec les enfants qui n’apprennent pas ?
Si apprendre relève d’un nouage entre langage, corps et jouissance, comment soutenir cette opération ?
L’enfant, en impasse quant à son désir de savoir, suscite interrogations et réponses multiples dont témoignent les diverses méthodes d’apprentissage.
Si évaluations, tests, étiquetages mais aussi programmation, tentent de chiffrer, d’ordonner, d’expliquer le ratage scolaire, et d’en chercher les causes, ce ratage fait signe de la mise en jeu du rapport particulier du sujet à l’Autre du savoir.
Hélène Bonnaud nous en donne une lecture éclairante1.
Freud notait qu’une des fonctions de l’Institution scolaire est de permettre de réfréner les pulsions, soit de permettre une cession de jouissance. Et qu’à cette première condition s’ouvre une possibilité d’apprendre.
Entre dressage et désir, pour apprendre, peut se faufiler un « doux forçage » (selon la formule d’Antonio Di Ciaccia, à propos de l’autisme) soulignant la dimension de la rencontre2.
Une enseignante spécialisée, une psychologue scolaire, une psychologue en IME et une enseignante en classe ordinaire témoigneront des chemins empruntés et particularisés pour accompagner l’enfant sur la voie du savoir.

Notes :
1 Hélène Bonnaud, L’inconscient de l’enfant. Du symptome au savoir, Edition Navarin/Le champ freudien, 2013.
2 La formule « doux forçage » est relevée par Jean-Claude Maleval et attribuée à Antonio Di Ciaccia dans l’article « Ecoutez les autistes » paru le 15 février 2012, dans la revue La Règle du jeu. Antonio Di Ciaccia évoque ce forçage et en décline la délicatesse dans son intervention aux 4es rencontres du Pont Freudien, « Qu’est ce que la psychose ».

Samedi 7 octobre 2017 de 14h30 à 17h30.

Maison de la psychanalyse en Normandie
48 rue l’Abbé de l’Epée – Rouen.
Consulter le plan d’accès »

Participation aux frais : 5 €

Renseignements :
Marie Izard Delahaye


Télécharger l’affiche :

Revenir à Séminaires et enseignements » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».